Parfois, une personne se plante royalement durant un rendez-vous. Et parfois, cette personne, c’est vous. C’est le genre de chose qui vous empêche de dormir la nuit : vous essayez de trouver le sommeil, mais vous ne pouvez pas vous empêcher de penser à l’incident du pet datant de 2010. Bon, dites-vous que vous n’êtes pas tout(e) seul(e). Voici tous les trucs absolument atroces que nous avons faites lors d’un premier rendez-vous.

« J’étais à un rendez-vous avec ce gars et je m’ennuyais tellement que j’ai envoyé un texto à un autre quand j’étais là-bas. J’ai trouvé une excuse, je suis partie tôt pour rejoindre le deuxième gars et en m’y rendant, j’ai jeté la fleur que le premier gars m’avait offert. » Sophie, 26 ans.

« J’ai commencé à critiquer les filles qui sortent avec d’autres filles mais qui n’ont pas encore fait leur coming-out. La fille avec qui je sortais est restée me fixer et m’a dit : ” Comme moi, quoi ? ” Oups. » Bethany*, 25 ans.

« Ce mec avec qui je sortais me disait qu’il travaillait dans la vente de papier toilette et il ne pouvait pas s’arrêter d’en parler. À un moment donné, il est allé aux toilettes et, à son retour, il s’est fait un devoir de commenter la qualité et la douceur du papier. Mon alter-ego alcoolisé l’a pris comme s’il me disait qu’il venait de chier durant notre rendez-vous et qu’il m’en parlait, alors je lui ai fait honte. J’ai crié : ” T’as été chier durant notre rendez-vous, et je parie que tu t’es même pas lavé les mains, pas vrai ? ” Je n’ai pas su d’où ça m’est venu, mais il était gêné. » Courtney, 26 ans.

« Je m’ennuyais tellement à un rendez-vous que je me suis mise à répondre à ses questions avec un mélange d’infos concernant mes ami(e)s et des personnes que j’avais rencontrées. Il est parti pensant que j’avais un diplôme de danse d’interprétation et des grands-parents qui vivaient en Colombie. » Nicole*, 25 ans.

« Je suis sortie avec ce type qui m’a dit aimer les céréales. Je pensais que c’était original, alors je me suis dit : ” Ok, cool, c’est différent. ” Mais il a ensuite commencé à parler passionnément des céréales et m’a montré des images de tableaux accrochés chez lui : que des peintures de céréales. J’ai littéralement recraché mon verre et je lui ai ri au nez, m’arrêtant seulement pour lui dire : ” Je suis désolée, c’est trop bizarre. ” Berk. » Lane *, 26 ans

« Il m’est arrivé plusieurs fois d’inviter des gens chez moi après un rendez-vous. Une femme avait la peau très sèche sur le dos et ça m’a dégoutée. Une autre n’avait pas l’air super propre, alors je lui ai dit de partir. Je me sens quand même coupable de les avoir fait se sentir mal dans leur peau. » Samantha, 28 ans.

*Les noms ont été modifiés.