Pas besoin de swiper des heures sur Tinder pour s’apercevoir qu’il y a quelques profils clichés qui traînent dans le coin… Si vous vous reconnaissez (ou si vous reconnaissez un(e) proche) dans la liste ci-dessous, agissez. Vite. S’il vous plaît.

Les bios vides

D’accord, on peut sentir un certain degré de « coolitude » dans tout cet espace vierge qui dit sans le dire « Mes pommettes sont tellement hautes et mes cheveux sont tellement parfaits que je n’ai même pas besoin d’écrire quoi que ce soit pour récolter des Matchs ». Mais les gens ont besoin d’un minimum d’infos, quand même.

Les selfies au volant

Vous possédez ou avez accès à une voiture. Cool ! Mais la ceinture et les angles pas très flatteurs imposés par le volant, ça n’a jamais avantagé personne. Alors si vous tenez au selfie au volant, faites-le au moins garé(e) et ceinture détachée.

« N’aime pas les drames »

Tout le monde traduira ça par : « Coucou ! L’embrouille, c’est mon sport préféré ». Ou bien : « Incapable de gérer les émotions et sentiments des autres ». Autrement dit, ça veut dire que communiquer avec vous risque d’être compliqué…

La parade des bonnets

Ok, les chapeaux vous vont comme un gant. Mais on a envie de voir votre tête nue, aussi. PS : si vous êtes chauve, assumez, c’est sexy aussi. Le cacher, beaucoup moins.

La négativité

Vous avez le droit de ne pas aimer l’astrologie, la politique, ou le sport. Mais par pitié, n’utilisez pas votre bio pour lister tout ce que vous ne voulez pas. Ça fait un tout petit peu « control freak ».

Les mensonges

Exemples : vous enlever ou ajouter quelques centimètres (ou quelques années), poster des photos qui n’ont qu’une lointaine ressemblance avec vous, etc. Tricher est toujours une mauvaise idée. Parce que le jour où vous rencontrerez l’un de vos Matchs, il lui faudra à peine deux secondes pour s’apercevoir que vous avez menti. Et ça, ça vous tue une rencontre vite fait bien fait.

Les filtres

C’est vrai que c’est tentant. C’est tellement facile, avec toutes ces applis, d’ajouter un petit filtre pour gommer ses imperfections… Oui mais non. Pourquoi ? cf point précédent.

Deux vérités un mensonge

D’où ça vient, ça ? Ce qui est sûr, c’est qu’on a vu mieux pour briser la glace. À la limite, si vous séchez, écrivez juste deux vérités. Et voilà ! Une bio intéressante sans superflu.

Les photos avec une espèce animale menacée

Ça vous semblait sympa à l’époque, de vous faire prendre en photo avec ce bébé tigre trop mignon (et probablement sous sédatifs) pendant vos vacances en Thaïlande. Peut-être parce qu’à l’époque, vous ne saviez pas qu’en prenant cette jolie petite photo, vous financiez en quelque sorte la maltraitance des animaux. Mais maintenant, vous le savez. Posez plutôt avec le chien de votre pote.

Ne poster que des photos parfaites

Que vous soyez passé(e) pro dans l’art des angles flatteurs, c’est très bien. C’est une compétence appréciable. Mais à moins que vous ayez envie de passer tout votre premier rendez-vous en mode « regard perdu dans le lointain / menton légèrement relevé / bouche subtilement entrouverte », une ou deux photos un poil plus naturelles, ce serait pas mal.

« Sans enfants, jamais marié(e) »

Hum… Est-ce que ces informations sont vraiment cruciales à ce stade ? Pour certain(e)s, le fait qu’à votre âge vous ne vous êtes jamais marié(e) et vous n’avez pas d’enfants peut être le signe que vous craignez de vous engager dans une relation. Alors que pas du tout, et en plus c’est votre choix et votre droit, mais vous pouvez peut-être faire passer ce message autrement ? Ça sonne trop petite annonce personnelle des années 90. Évitez.

« Suivez-moi / envoyez-moi un DM sur Instagram »

Si vos Matchs voulaient utiliser Instagram comme appli de rencontre, ils n’auraient pas téléchargé Tinder, pris le temps de se créer un profil et une bio et ajouté des photos. Et puis on n’est pas là pour augmenter votre nombre de followers. Restez sur Tinder, au moins jusqu’au troisième rendez-vous.