Bon, on le sait tous, la première impression compte énormément. Vous pouvez décider qu’une personne est absolument géniale (ou horrible) mais cela n’arrive qu’après que vous ayez appris à la connaître. Sur Tinder, faire bonne première impression signifie que votre profil — la bio, les photos, la chanson culte, etc. — doit vous montrer sous votre meilleur jour.

Et ce n’est pas les utilisateurs les plus populaires sur Tinder aux États-Unis qui diraient le contraire. Quand il s’agit des choses qui nous attirent ou nous rebutent, ces six personnes, qui ont toutes atteint le statut d’expert, regardent en grande partie le profil de leurs Matchs potentiels pour se faire une idée. Petit conseil : prenez le temps d’écrire une bio. « Ce qui m’attire le plus chez quelqu’un sur Tinder, c’est quand la personne a l’air heureuse et d’avoir confiance en elle. Beaucoup de mecs ne sourient même pas sur leurs photos et ne montrent pas leur sourire, donc quand quelqu’un a l’air heureux, je suis plus encline à le swiper à droite. Sourire sur ses photos… en voilà un conseil original ! Ce qui me rebute en revanche, c’est quand il n’y a qu’une seule photo, les selfies pris dans un lit, la même expression du visage sur toutes les photos et les filtres Snapchat. » — Jordan, 28 ans.

« Je peux oublier tout le reste (des photos mal faites, des goûts musicaux douteux, etc.) si quelqu’un m’impressionne avec sa bio. Et puis, il y a ceux qui ont des goûts musicaux du tonnerre. Si vous avez une liste d’artistes uniques dans votre profil, je vais sûrement vous swiper à droite. Sinon, il y a plein de choses qui me dérangent. D’abord, une bio pas assez remplie. Et puis, les gens qui décrivent leurs anciennes expériences sur Tinder dans leur bio, c’est un peu gênant. Ce n’est pas parce que vous avez vécu quelque chose de nul, qu’il faut forcément le décrire dans votre bio pour l’éviter à l’avenir ! Suivez le mouvement. Laissez la chance aux autres de vous impressionner ! — Gerald, 27 ans.« Ce qui m’attire le plus sur un profil, ce sont les gens qui ont l’air vraiment de s’éclater sur leurs photos et qui ne prennent pas Tinder très au sérieux. Je suis attirée par l’énergie que dégage une personne dans son profil, et je me demande si on pourrait passer de bons moments ensemble. Ce qui me rebute le plus sur un profil, c’est quand on n’est visiblement pas compatibles. Je suis vegan et c’est marqué sur mon profil. Je ne me verrais pas du tout avec quelqu’un qui a des photos de chasse avec ses potes. Il vaut mieux se donner toutes les chances et préférer quelqu’un avec qui vous avez des points communs. » — Christina, 22 ans.

« Les gens qui écrivent des choses négatives comme ‘ Je ne veux pas perdre mon temps ‘ ou ‘ Pas de gens qui font tout le temps des histoires ‘ suggèrent uniquement que la personne qui leur écrit est à la fois quelqu’un avec qui ils vont perdre leur temps et quelqu’un qui va casser de la vaisselle contre les murs au bout d’une heure. Pour moi, la négativité dans une bio est un gros signal d’alarme. De même, avec les profils qui n’ont qu’une seule photo et très peu de texte, je me dis que la personne a quelque chose à cacher. Les photos sincères, pleines d’assurance avec des descriptions drôles qui donnent tout de même quelques infos, et qui indiquent quel genre de personne c’est, méritent un Like selon moi. » — Adam, 32 ans.

« Je swipe à droite ou à gauche en fonction du nombre de photos. Si je suis attiré par quelqu’un et qu’elle n’a qu’une photo, cela montre qu’elle n’a pas vraiment envie d’être sur Tinder. C’est un point négatif, comme le fait d’utiliser des descriptions nulles ou d’être sur la défensive. » — Ryan, 26 ans.

« Si toutes les photos ne sont que des portraits, je swipe toujours à gauche. Et si la personne n’a pas fait l’effort d’écrire une petite description, elle est soit un peu faux plan et n’arrivera jamais au premier rencard, soit pas assez intelligente pour écrire une phrase ou deux. Dans les deux cas, c’est mort. » — Kevin, 29 ans.