Notre équipe

Kelsey Blodget, directeur du contenu

J’ai passé ma carrière à l’intersection de la technologie et des médias.Avant Tinder, j’ai travaillé chez TripAdvisor où je gérais les équipes éditoriales et la stratégie numérique pour Oyster.com et jetsetter. J’interviens parfois à la télé sur les marques. Une fois j’étais si mal le matin que j’ai vomi dans le métro avant une interview (les producteurs ne l’ont jamais su !), mais maintenant je m’occupe d’un petit être absolument extraordinaire. (J’ai aussi un chien très mignon, ce qui prouve que je sais fondamentalement ce que c’est que d’être une célébrité.) Un de mes compétences est de trouver/traquer sur Internet des gens vraiment talentueux et j’ai engagé des dizaines d’employés incroyables au cours des années. La plupart d’entre eux m’aiment toujours bien donc je pense que je suis un patron plutôt correct. Mes articles sont parus dans Conde Nast Traveler, The Los Angeles Times, ABC News, Maxim, The Huffington Post et Business Insider, entre autres.

Ava Feuer, rédactrice en chef adjointe

Je suis Ava et je suis rédactrice en chef adjointe ici chez Tinder. Je me suis faite une spécialité de raconter des histoires, plus récemment à Refinery29 où j’ai supervisé le contenu mode de vie de la marque. Je suis, comme mon profil Instagram l’indique : « toujours dans un état d’esprit new-yorkais » car je suis née et ai grandi à Manhattan. On me dit que cela fait de moi une licorne. Je suis facile à repérer dans une foule parce que je mesure 1,82 m et il est probable que si tu es grand, je t’aurai à la bonne. J’aimerais qu’il y ait du chocolat dans tous les repas/snacks/ expériences et je suis persuadée que tu devrais apprendre à connaître mon adorable chiot (je ne suis pas partiale, non rien de tout ça), Hobo.

Danielle Kam, rédactrice associée

Salut, moi c’est Danielle ! Mais tu peux m’appeler Dani. Je suis rédactrice associée ici chez Tinder ! Avant cela, j’ai été rédactrice au magazine Cosmopolitan où j’ai écrit, édité et a travaillé sur du super contenu de marque. Je suis diplômée de l’université de l’Indiana avec une spécialisation en journalisme et une mineure en études de genre. Oh, et je suis de la banlieue de Philadelphie. Et non, il n’y a pas toujours de soleil ici. Autre chose que tu devrais savoir sur moi ? Je commence à penser au costume d’Halloween de l’année prochaine le 1er novembre, fréquente les terrains de basket chaque semaine et j’adore les saucisses sur bâtonnet.

Hannah Lindner, productrice vidéo

Je suis une productrice primée aux Webby Awards qui aime faire des vidéos pour l’Internet. Je suis venue chez Tinder après un mandat chez Condé Nast  où j’ai produit des contenus numériques pour Wired, GQ, Allure, Glamour, Vanity Fair et plus encore. J’ai fait une fois la couv de Reddit à partir d’un repost et ce sujet fait toujours naître chez moi un sentiment de culpabilité. Dans mon temps libre, je mange mes légumes et je fais du yoga. J’espère que cela m’aidera à vivre plus longtemps que les autres. 

Ahmed Fakhr, directeur de la photographie

Bonjour, c’est Ahmed. Avant d’atterrir chez Tinder, j’ai passé du temps chez Rolling Stone, Entertainment Weekly et The Daily Beast. J’ai travaillé sur la conceptualisation et la production des shootings photo pour des articles de fond en numérique et en print et j’ai recruté des photographes pour des festivals de musique. Quand je travaillais au magazine Rolling Stone, on m’a donné une moto Harley Davidson pour sillonner le pays et interroger des gens sur des hobbies un peu spéciaux.  Par exemple, il y a des gens qui font des courses de “yachts” sur des lacs gelés en hiver. Quand je ne travaille pas, je cherche le meilleur ramen de la ville !

Kristin Collins-Jackson, membre de l’équipe de rédaction

Bonjour, Je suis Kristin — pas de surnoms s’il te plaît. Je fais partie de l’équipe de rédaction de Tinder et avant, je traitais de sexe et de relations, de beauté naturelle et de contenu culturel pour Bustle. C’est la vie quotidienne qui m’inspire car je ne me souviens pas de mes rêves. Quelques trucs sur moi ? Sur le plan émotionnel, je dépasse les 2 m et je pense que les files d’attente sont des voleuses de temps. Actuellement basée à Los Angeles après avoir passé une dizaine d’années dans le train 3 en raison de retards de trafic. Ça fait du bien d’être libre.